Policy Sectors

Press Release

La présidente de l'AFAC exhorte la population canadienne à honorer la vaillance et le sacrifice des femmes et des hommes autochtones qui ont servi pour défendre le Canada

PUBLICATION IMMÉDIATE

8 novembre 2022

OTTAWA – Déclaration de Carol McBride, présidente de l'Association des femmes autochtones du Canada (AFAC), pour souligner la Journée des anciens combattants autochtones, le 8 novembre :

« À l'occasion de la Journée des vétérans autochtones, j'encourage toute la population du Canada à prendre un moment pour penser aux femmes et aux hommes membres des Premières Nations, métis et inuits qui, au cours de l'histoire, se sont portés volontaires pour servir dans la défense de notre pays.

J'aimerais particulièrement rendre hommage aux femmes autochtones, comme Charlotte Edith Anderson Monture, une infirmière de la réserve des Six Nations de Grand River, dans le sud-ouest de l'Ontario, qui a soigné les blessés dans un hôpital américain en France pendant la Première Guerre mondiale. Ou Dorothy Askwith, une Métisse de Saskatoon qui s'est enrôlée dans l'Aviation royale du Canada en 1942 et qui, bien qu'elle ait occupé d’abord des postes subalternes, a finalement été acceptée à l'École de pilotage militaire et à l'École de bombardement et de tir.

Beaucoup d'autres ont participé à des conflits ultérieurs, y compris la guerre de ce siècle en Afghanistan. Aujourd'hui, des militaires autochtones continuent de servir dans les Forces armées canadiennes et ont participé à des efforts de maintien de la paix avec l'OTAN, les Nations Unies et dans le cadre d'autres opérations multinationales.

Mais leur bravoure n'a pas toujours été reconnue.

Dans bien des cas, en raison de politiques discriminatoires, ceux et celles qui ont servi dans les deux grandes guerres ont perdu leur statut d'Indien et les avantages qui y sont associés. Bien qu'ils aient risqué leur vie pour le Canada, ils n'avaient pas le droit de voter et leurs efforts de guerre n'étaient pas reconnus au Monument commémoratif de guerre, à Ottawa, le jour du Souvenir. Les soldats non autochtones qui ont combattu pendant la Première Guerre mondiale ont été récompensés par l’octroi de propriétés agricoles et d'autres biens, tandis que les anciens combattants autochtones ont reçu des parcelles de leurs propres réserves - des terres auxquelles ils avaient déjà droit.

C'est pourquoi il est important que nous prenions le temps aujourd'hui d'honorer les anciens combattants et les autres vétérans autochtones, pour les remercier des efforts qu'ils déployent afin d’assurer la sécurité de notre pays et de reconnaître leur bravoure et leur sacrifice. »

-30-

Media Contact:

For information, or to arrange an interview, contact:

Gloria Galloway gloria@gloriagalloway.com or 613-447-6648

Pour obtenir plus d’information ou prendre des dispositions pour une interview, contacter:

Gloria Galloway, par courriel : gloria@gloriagalloway.com ou par téléphone: 613-447-6648


About The Native Women’s Association of Canada
The Native Women’s Association of Canada (NWAC) is a National Indigenous Organization representing the political voice of Indigenous women, girls and gender diverse people in Canada, inclusive of First Nations on and off reserve, status and non-status, disenfranchised, Métis and Inuit. An aggregate of Indigenous women’s organizations from across the country, NWAC was founded on the collective goal to enhance, promote and foster the social, economic, cultural and political well-being of Indigenous women within their respective communities and Canada societies.