Policy Sectors

Press Release

La chef de la direction de l’AFAC, Lynne Groulx, figure parmi les femmes chefs d’entreprise les plus puissantes au Canada selon le classement 2022

PUBLICATION IMMÉDIATE

20 octobre 2022

OTTAWA – L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) félicite sa chef de la direction, Lynne Groulx, nommée parmi les 100 femmes les plus puissantes au Canada. Elle a été désignée comme l’une des meilleures femmes chefs de direction au pays pour 2022 par le Conseil de la diversité du Réseau des femmes exécutives (RFE) du Canada.

Depuis novembre 2016, date à laquelle elle s’est jointe à l’AFAC en tant que directrice générale, Mme Groulx a fait passer les opérations d’un effectif de 12 à 170 employé.es — une expansion qui, selon la présidente de l’AFAC, Carol McBride, se traduit par un meilleur soutien et une programmation plus étendue pour les femmes et les personnes Deux‑Esprits, transgenres et de diverses identités de genre autochtones de tout le pays.

« Lynne est une femme et chef d’entreprise autochtone qui n’a vraiment peur de rien; elle est intrépide, tenace, engagée et brillante », dit Mme McBride. « Elle mérite amplement ce prix prestigieux, et le conseil d’administration de l’AFAC est extrêmement fier d’elle. »

Les lauréates du prix des 100 femmes les plus puissantes au Canada attribué par le Conseil de la diversité du Réseau des femmes exécutives sont décrites comme des « guerrières », qui reconnaissent leurs propres peurs et les affrontent avec force, et des créatrices qui écrivent leurs propres histoires sans hésitation, des pionnières qui traversent les obstacles et les défis en traçant leur propre voie.

Au cours de son mandat de chef de la direction, Mme Groulx a accumulé un nombre impressionnant de réalisations marquantes. Dans le contexte de la COVID-19 et d’autres défis importants, elle a mené à bien deux projets d’infrastructure majeurs, dont un centre d’innovation sociale, économique et culturelle ultramoderne de 50 000 pieds carrés, qui souligne le rôle important des femmes autochtones en tant que leaders économiques et sociales dans les communautés autochtones et dans tout le Canada.

Mme Groulx a également supervisé la construction d’un pavillon de ressourcement axé sur le territoire et enraciné dans la culture, à Chelsea, au Québec, que les aînées de l’AFAC ont appelé Pavillon de résilience. Un deuxième pavillon de résilience est en cours de construction par les membres affiliées de l’AFAC au Nouveau-Brunswick.

Ces pavillons tirent leur origine du propre plan d’action de l’AFAC pour la mise en œuvre des 231 appels à la justice de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, une stratégie que dirige Mme Groulx. Et des plans sont en cours pour la construction de pavillons similaires dans d’autres provinces et territoires du Canada.

Il est tout aussi important de souligner que Mme Groulx a soutenu le conseil d’administration dans la négociation d’un accord historique avec le gouvernement du Canada qui assure le financement de base des associations provinciales et territoriales membres (APTM) de l’AFAC.

Le Conseil de la diversité du Réseau des femmes exécutives (RFE) du Canada a reconnu les « réalisations incroyables de Mme Groulx, qu’elle a obtenues de haute lutte ». « Nous sommes honorées que vous fassiez partie de notre communauté influente, qui compte maintenant plus de 1 400 femmes remarquables », a déclaré la propriétaire et chef de la direction du Conseil, Sherri Stevens, qui ajoutait : « Vous n’avancez pas seule ».

-30-

Media Contact:

For information, or to arrange an interview, contact:

Gloria Galloway gloria@gloriagalloway.com or 613-447-6648

Pour obtenir plus d’information ou prendre des dispositions pour une interview, contacter:

Gloria Galloway, par courriel : gloria@gloriagalloway.com ou par téléphone: 613-447-6648


About The Native Women’s Association of Canada
The Native Women’s Association of Canada (NWAC) is a National Indigenous Organization representing the political voice of Indigenous women, girls and gender diverse people in Canada, inclusive of First Nations on and off reserve, status and non-status, disenfranchised, Métis and Inuit. An aggregate of Indigenous women’s organizations from across the country, NWAC was founded on the collective goal to enhance, promote and foster the social, economic, cultural and political well-being of Indigenous women within their respective communities and Canada societies.