Press Release

L’AFAC félicite l’ex-membre de son conseil d’administration Bernadette Smith, qui remporte la circonscription de Point Douglas

OTTAWA (Ontario), le 19 juin 2017 – L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) félicite la députée provinciale Bernadette Smith, candidate du Nouveau Parti démocratique (NPD) nouvellement élue dans la circonscription électorale provinciale de Point Douglas, au Manitoba. Ayant grandi dans le quartier nord de Winnipeg (« North End »), où la violence serait normalisée et les femmes autochtones sont exposées à un risque élevé de violence, cette activiste métisse a connu la pauvreté, elle a acquis une vaste expérience de travail et elle manifeste une grande passion pour défendre et promouvoir le bien-être des femmes des Premières Nations et des Métisses.

Mme Smith, dont la sœur, Claudette Osborne, est portée disparue depuis 2008, est bien connue pour son travail de défense et promotion des intérêts des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées; elle a reçu l’Ordre du Manitoba en 2016 pour ses contributions exceptionnelles au mouvement pour mettre fin à la violence envers les femmes autochtones. S’exprimant ouvertement contre la violence et le racisme systémiques, elle interpelle les médias pour leur représentation des femmes autochtones et de la nécessité d’éliminer la pauvreté, Mme Smith a apporté un point de vue éclairé de la base au conseil d’administration de l’AFAC à titre de présidente de Manitoba Moon Voices, l’une des treize associations provinciales et territoriales membres (APTM) de l’AFAC. Cette enseignante et mère de cinq enfants, infatigablement au service de sa communauté dans la défense et la promotion des intérêts des enfants et des jeunes, a fait campagne sur la nécessité de redonner des fonds a organisations et initiatives communautaires.

« Je suis enchantée de voir une dirigeante si engagée envers sa communauté, qui comprend les besoins particuliers des femmes et des filles autochtones, recevoir l’appui des électeurs », a dit la présidente intérimaire de l’AFAC, Francyne D. Joe. « C’était un grand plaisir d’avoir sa voix à notre conseil d’administration et je suis convaincue qu’elle continuera à servir de catalyseur de changement véritable dans sa nouvelle fonction. »

-30-

Media Contact:

For information, or to arrange an interview, contact:

Annette Goerner
annette@sparkadvocacy.ca
613-818-6941

Pour obtenir plus d’information ou prendre des dispositions pour une interview, contacter:

Annette Goerner
annette@sparkadvocacy.ca
613-818-6941


About The Native Women’s Association of Canada

The Native Women’s Association of Canada (NWAC) is a national Indigenous organization representing political voices of Indigenous women, girls, Two-Spirit, transgender, and gender-diverse people in Canada. NWAC is inclusive of First Nations—on- and off-reserve, status, non-status, and disenfranchised—Inuit, and Métis. An aggregate of Indigenous women’s organizations from across the country, NWAC was founded on a collective goal to enhance, promote, and foster social, economic, cultural, and political well-being of Indigenous women, girls, Two-Spirit, transgender, and gender-diverse people within their respective communities and Canadian societies.

À propos de l'Association des femmes autochtones du Canada

L'Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est une organisation autochtone nationale qui représente la voix politique des femmes, des filles, des transgenres, des bispirituels et des personnes de sexe différent au Canada, y compris les membres des Premières nations vivant dans les réserves et hors réserve, les Indiens inscrits et non inscrits, les personnes privées de leurs droits, les Métis et les Inuits. Regroupant des organisations de femmes autochtones de tout le pays, l'AFAC a été fondée dans le but collectif d'améliorer, de promouvoir et de favoriser le bien-être social, économique, culturel et politique des femmes autochtones au sein de leurs communautés respectives et des sociétés canadiennes.