Policy Sectors

Press Release

NWAC applauds arrest but says more needs to be done

PRESS RELEASE – FOR IMMEDIATE RELEASE

Ottawa, ON (June 26, 2012) - The Native Women’s Association of Canada’s (NWAC) applauds the arrest of Shawn Cameron Lamb, accused serial killer of Carolyn Sinclair, 25, Tanya Jane Nepinak, 31, and Lorna Blacksmith, 18.

“The loss of these young women is tragic; we hope this arrest brings closure to their families and the people who love them,” said NWAC President Jeannette Corbiere Lavell, “know that our hearts are with you and that you are not alone.”

The NWAC has documented 582 cases of missing and murdered Aboriginal women and girls in Canada to March 2010 through the Sisters In Spirit initiative. The current project, Evidence to Action continues the work generated through the SIS project, but does not fund research or advocacy work, and more importantly, the continuance of the NWAC database of missing and murdered Aboriginal women and girls in Canada. Since March 2010 to January 2012, NWAC has maintained an unofficial listing of new cases, now numbering close to 50, equivalent to 2 Aboriginal women lost per month.“Enough is enough. The staggeringly high number of missing and murdered Aboriginal women and girls is a crisis and a national disgrace for Canada and all Canadians. This is a priority that must be addressed immediately,” said President Corbiere Lavell. “We have called for a national inquiry and will continue to push for one until Canada responds in the affirmative.”

Regardless of whether at the hands of serial killers or first time offenders the result is the same. More families left with many questions and no answers demonstrate the need for a detailed examination into the deaths and disappearances of Aboriginal women and girls in Canada. Download press release.
-30-




Communiqué – Publication immédiate

L’AFAC applaudit à l’arrestation, mais affirme qu’il faut faire plus

Ottawa (Ontario), le 26 juin 2012 – L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) applaudit à l’arrestation de Shawn Cameron Lamb, présumé tueur en série, accusé du meurtre de Carolyn Sinclair, 25 ans, de Tanya Jane Nepinak, 31 ans, et de Lorna Blacksmith, 18 ans.

« La perte de ces jeunes femmes est tragique; nous espérons que cette arrestation permettra à leurs familles et aux gens qui les aiment de tourner la page », a dit la présidente de l’AFAC, Jeannette Corbiere Lavell, ajoutant : « Sachez que nos cœurs sont avec vous et que vous n’êtes
pas seuls ».

Dans le cadre de l’initiative Sœurs par l’esprit, l’AFAC a documenté 582 cas de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées au Canada jusqu’en mars 2010. Le travail généré par le projet Sœurs par l’esprit se poursuit dans le cadre du projet actuel, « De la preuve à l’action », qui ne finance pas toutefois la recherche et le travail de représentation ni, ce qui est plus important, la continuation de la base de données de l’AFAC sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées au Canada. Depuis mars 2010 et jusqu’à janvier 2012, l’AFAC a maintenu une liste officieuse de nouveau cas, qui se chiffrent maintenant à près de 50, ce qui équivaut à la perte de deux femmes autochtones par mois.

« Assez, c’est assez. Le nombre stupéfiant de femmes et de filles autochtones disparues ou assassinées est révélateur d’un état de crise; c’est une honte nationale pour le Canada et tous les Canadiens. Cette question est prioritaire, il faut l’aborder immédiatement », a dit la présidente Corbiere Lavell. « Nous avons demandé la tenue d’une enquête nationale et nous allons continuer à faire pression jusqu’à ce que le Canada réponde par l’affirmative. »

Que ce soit aux mains de tueurs en série ou d’auteurs d’une première infraction, le résultat est le même. Encore plus de familles qui ont beaucoup de questions et sont sans réponse, ce qui démontre la nécessité d’un examen détaillé de la mort et de la disparition de femmes et de filles autochtones au Canada.

-30-


Media Contact:

For information, or to arrange an interview, contact:

Gloria Galloway
gloria@gloriagalloway.com
+1 613-447-6648.


About The Native Women’s Association of Canada
The Native Women’s Association of Canada (NWAC) is a National Indigenous Organization representing the political voice of Indigenous women, girls and gender diverse people in Canada, inclusive of First Nations on and off reserve, status and non-status, disenfranchised, Métis and Inuit. An aggregate of Indigenous women’s organizations from across the country, NWAC was founded on the collective goal to enhance, promote and foster the social, economic, cultural and political well-being of Indigenous women within their respective communities and Canada societies.